Études spécifiques

Études spécifiques autour du travail de Maurice Ohana

Bibliographie sélective établie par Agnès Charles

1. Le compositeur, l’œuvre

Travaux universitaires

  • PROST, Christine, Formes et Thèmes. Essai sur les structures profondes du langage musical de Maurice Ohana, Thèse de Doctorat de 3e cycle, Université de Provence, Aix en Provence, 1981.
  •  
  • CHARLES, Agnès, Du sourcier au trouveur. Une étude de la musique vocale de Maurice Ohana, Thèse de Doctorat, Université de Tours, 2001.
    [imprimé et diffusé par l’Atelier National de Reproduction des Thèses, Lille.]
  •  
  • BERTIN-HUGAULT, Anne, Maurice Ohana à contre-courant. Introduction à une analyse archétypale du langage musical de Maurice Ohana en rapport avec son enracinement dans certaines musiques traditionnelles, Mémoire de Master 2 de Culture Musicale, CNSMD de Lyon, 2010.
  •  
  • RAE, Caroline, The Music of Maurice Ohana, 2 vols (doctoral thesis University of Oxford, 1989)
  •  
  •  
  • Ouvrages et Revues
  •  « Maurice Ohana. Essais, Etudes et Documents », La Revue Musicale, n° 351-352, 1982.
  •  
  • « Maurice Ohana. Miroirs de l’œuvre », (PROST, Christine, dir.), La Revue Musicale, n° 391-392-393, 1986.
  •  
  • RAY, Caroline, Maurice Ohana in Contemporary Composers, ed. Brian Moore (Chicago and London : St James Press 1992) pp. 703-705
  •  
  • DEVAL, Frédéric, dir. [articles de Jean ROY, Brigitte MASSIN, Christine PROST, Caroline RAE, Francis BAYER], « Maurice Ohana, le musicien du soleil », Le Monde de la Musique -Télérama, Cahier n° 2, mars 1994.
  •  
  • RAE, Caroline, The Music of Maurice Ohana, Aldershot, Ashgate, 2000.
  •  
  • CANAT DE CHIZY, Edith et PORCILE, François, Maurice OHANA, Paris, Fayard, 2005
  •  
  • L’œuvre de Maurice Ohana. Catalogue complet, catalogue bilingue français/anglais établi par Franois PORCILE, Paris, Billaudot, 2005.
  •  
  • GINER, Bruno et PORCILE, François, Les Musiques Pendant la Guerre d’Espagne, éditions Berg International, 2015.

 

Articles

  • ROY, Jean, « Maurice Ohana », in Présences contemporaines. Musique française, Paris, Debresse, 1962, pp. 385-403.
  •  
  • BAYER, Francis, « Sous le signe de l’imaginaire. Maurice Ohana », Esprit, n° 99, mars 1985, pp. 43-57. [rééd. in BAYER, Francis, Instantanés. Douze regards sur la musique, Millénaire III Editions, 2003, pp. 121-142.]
  •  
  • CONDÉ, Gérard, « La croisière d’un solitaire. Entretien avec Maurice OHANA », propos recueillis par Gérard CONDÉ, Le Monde, 9 juin 1988.
  •  
  • « Neuf variations sur Maurice Ohana ou L’esquisse d’un portrait », [témoignages de musiciens], Programme du Festival “Musique et vin en Languedoc-Roussillon – Hommage à Maurice Ohana à l’occasion de son 75ème anniversaire”, Festival de Fontfroide , 16-25 juin 1989, pp.15-19.
  •  
  • RAE, Caroline, « Maurice Ohana : Iconoclast or individualist ? », The Musical Times, vol. cxxxii, n° 1776, février 1991, pp. 69-74.
  •  
  • RAE, Caroline, « Le symbolisme et l’archétype du mythe européen dans l’œuvre de Maurice Ohana », Les Cahiers du CIREM, n° 24-25, Tours, septembre 1992, pp. 115-130.
  •  
  • CANAT de CHIZY, Edith et GOTTLIEB, Jay, « Témoignages », La Lettre du Musicien, n° 126 , décembre 1992, pp. 30-31.
  •  
  • ROY, Jean et BAYER, Francis, « Maurice Ohana sculpteur d’ombres », Le Monde de la Musique, n° 162, janvier 1993, pp. 59-62.
  •  
  • PROST, Christine, « Maurice Ohana ou le vent du monde », Diapason-Harmonie, n° 389, janvier 1993, pp. 46-47.
  •  
  • RAE, Caroline, « L’improvisation dans l’œuvre de Maurice Ohana », in L’Improvisation musicale en question, Actes du Colloque International – 16-18 mars 1992, Université de Rouen, 1994, pp. 73-85.
  •  
  • ROY, Jean, « Maurice Ohana (1914-1992) », Etudes, Tome 381, n° 5 (3815), novembre 1994, pp. 535-542.
  •  
  • PROST, Christine, « Introduction à l’univers musical de Maurice Ohana », Ateliers, n° 13, Lille, Cahiers de la Maison de la Recherche de l’Université Charles-de-Gaulle-Lille III, 1997, pp. 43-46.
2. Les œuvres instrumentales
  • BOLBACH, Pascal, « Le Tiento », Les Cahiers de la Guitare, n° 2, 2e trimestre 1982, pp. 8-10.
  •  
  • DUMOND, Arnaud, « Défense et illustration de la musique contemporaine. Le Cadran lunaire de Maurice Ohana », Les Cahiers de la Guitare, n° 9, 1er trimestre 1984, pp. 34-36.
  •  
  • RIOU, Alain, Maurice Ohana : l’œuvre pour guitare, Mémoire de Maîtrise de Musicologie, Université de Paris IV, 1985.
  •  
  • RAE, Caroline, « The Piano Music of Maurice Ohana », in Revista Musica, vol. 6, n° 1/2, Sao Paulo (Brazil), may-november 1995, pp. 44-74.
  •  
  • RUSSOMANNO, Stefano, « Trois Graphiques per chitarra e orchestra di Maurice Ohana », Rivista di chitarra, n° 24, janvier 1996, pp. 16-22.
  •  
  • RAE, Caroline, « Ohana’s In Dark and Blue, Sorin-Ngo and other Music for strings », Notes, vol. 57, n° 2, décembre 2000, pp. 464-468.
3. Les œuvres vocales
  • « La Célestine. Maurice Ohana », Théâtre National de l’Opéra de Paris, juin 1988.
    [Programme rédigé pour la création de l’œuvre. Il comporte, outre le texte du livret, articles et entretiens.]
  •  
  • « Maurice Ohana. La Célestine, Syllabaire pour Phèdre, Trois Contes de l’Honorable Fleur », L’Avant-Scène Opéra, Hors-série n° 3 A, 1991.
  •  
  • DEVAL, Frédéric, dir., De Frederico Garcia Lorca à Maurice Ohana, Llanto por Ignacio Sanchez Mejias, Arles, Actes Sud, 1992.[Ouvrage collectif bilingue, réédité presque intégralement comme livre-CD « Maurice Ohana. Fédérico Garcia Lorca. Llanto por Ignacio Sanchez Mejias, » Actes-Sud-Musicatreize, AT 34116, mars 2003.]
  •  
  • PROST, Christine, « Quatre Chœurs pour voix d’enfants de Maurice Ohana », L’Education Musicale, n° 387, avril 1992, pp. 3-5.
  •  
  • REGNIER, Eric, Les structures musicales de Maurice Ohana dans le Lys de Madrigaux, Mémoire de Maîtrise de Musicologie, Université de Rouen, 1996.
  •  
  • HALBREICH, Harry, « L’œuvre pour chœur de Maurice Ohana », in TRANCHEFORT, François-René, dir., Guide de la Musique chorale sacrée et profane – de 1750 à nos jours, Paris, Fayard, 1993.
  •  
  • MARTIN, Marie-Lorraine, La Célestine de Maurice Ohana. D’un mythe fondateur de la culture espagnole à un “opéra-monde”, Paris, L’Harmattan, 1999. 

 

  • RAY, Caroline, La Célestine : Maurice Ohanas Oper in Paris, Die neue Zeitschrift für Musik n° 149/10 (October, 1988) pp. 35-36